• Sarah Blal

Comprendre son style d'attachement

Après avoir décrypté pour vous les origines de la théorie de l'attachement, il est maintenant temps de comprendre les comportements que nous adoptons à cause de notre style d'attachement et comment nous pouvons les changer.


Maintenant que vous savez quel est votre style d'attachement, nous vous donnons ici les clés pour venir à bout de certains comportements nocifs pour vous et pour votre relation.


Reconnaître ses schémas de fonctionnement c'est une manière d'apprendre à mieux se connaître mais aussi de mieux gérer ses relations. Toutefois, ce n'est pas parce que l'on peut mettre un nom sur nos schémas qu'ils sont figés dans le marbre. Nous sommes en constante évolution, rien n'est donc irrémédiable!


Le style sécure


La personne avec un style d'attachement sécure ne se sent pas menacée lorsque ses ami.e.s ou son compagnon passe du temps avec d'autres personnes, sans forcément l'inclure. Avec ce style d'attachement, vous êtes susceptibles de vous sentir en confiance et sûre de vous dans vos relations.


Changer cet état d'esprit:


Ce type d'attachement est dit le plus "sain" de tous, mais cela ne signifie pas que vous soyez complètement sortie d'affaire! Même si votre manière de naviguer dans une relation est saine, les personnes avec qui vous êtes en relation peuvent avoir un style d'attachement différent du vôtre. Comprendre le style d'attachement des autres vous aidera à répondre à leurs besoins et, de ce fait, faire germer de belles relations durables.


Le style anxieux


La personne qui a un attachement anxieux peut être plus susceptible de se sentir en insécurité dans ses relations, en particulier lorsque son compagnon ou ses ami.e.es décident de faire des activités sans elle.


Changer cet état d'esprit:


Tout d'abord, rappelez-vous que ce n'est pas parce que les gens choisissent de faire des choses sans vous qu'ils ne vous aiment pas - même si c'est ce que vous ressentez et que cela peut sembler très réel. Ensuite, demandez-vous ce dont vous avez besoin pour vous sentir aimée et en sécurité dans vos relations.


Aimeriez-vous savoir à l'avance quand les événements auxquels vous n'êtes pas invité se dérouleront? Aimeriez-vous avoir une conversation avec vos ami.e.s pour leur expliquer comment vous vivez l'absence d'invitation?


La première étape est celle de la conversation avec soi-même. C'est une étape importante car elle vous aidera à formuler vos besoins et vos sentiments de manière à mieux les communiquer aux autres. Soyez compatissante avec vous-même lorsque ce type de sentiment surgit et sachez que le fait d'en parler peut être inconfortable mais libérateur. On fait le vide et on va de l'avant!


Le style évitant


La personne qui a un attachement évitant, fuit les relations par peur d'être déçue, car elle pense qu'on ne peut pas faire confiance aux gens. Avec ce style d'attachement, vous éviterez probablement d'être trop proche des gens et vous vous considérerez peut-être comme quelqu'un qui n'a pas besoin des autres.


Changer cet état d'esprit:


Il serait utile d'explorer vos craintes de faire confiance aux gens en vous posant des questions comme: "de quoi est-ce que j'ai peur lorsque je me rapproche trop des gens ? Y a-t-il une situation où j'ai baissé ma garde et où j'ai été déçue?"


Bien qu'elle soit difficile à vivre, la déception est un élément normal des relations humaines, car personne ne sera en mesure de répondre à tous vos besoins de la manière dont vous le souhaitez. Communiquez ce que vous ressentez dans vos relations en disant que vous avez peur d'être blessée si vous êtes vulnérable. Il est parfois effrayant de baisser sa garde pour laisser entrer de nouvelles personne dans sa vie, mais rappelez-vous que vous êtes capable de créer des relations fondées sur la confiance.