• Myriam Blal

Les super-héros de mon assiette

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de trois superfoods que j’adore intégrer

dans mon alimentation depuis quelques années. Et je vous promets qu'ils sont originaux.


© asimplepalate

Vous me direz qu’on mange toutes et tous de manière variée, mais quand on regarde vraiment ce qui se passe dans son assiette, on remarque que les féculents sont souvent les mêmes: pâtes ou riz. Les légumes sont ceux qu’on connaît, qu’on aime bien, qu’on sait cuisiner et qu’on trouve dans le supermarché du coin. Et les protéines sont souvent animales parce que la croyance que ce sont les meilleures possibles reste encore très ancrée dans nos têtes.


Pourtant, depuis que je vais faire mes courses dans des magasins bio et au stand de fruits

et légumes des producteurs du coin, j’ai découvert plein de nouveaux aliments passionnants. Promis, je ne vais pas vous parler des habituelles graines de chia ou de l’açaï! J’ai trouvé des superfoods un peu moins hypes, mais tout aussi intéressants.


Connaissez-vous le super pouvoir des algues?


Peu le savent, mais les algues sont capables de réguler le taux de cholestérol, d’apporter

des vitamines et des minéraux et même de lutter contre les carences en fer, tout en étant

riches en cuivre, en zinc et en magnésium. Et tout ça en restant pauvres en calories!


On connaît surtout la Spiruline et son goût peu ragoûtant, mais moi, je consomme sa voisine

la Chlorelle. C’est une micro-algue riche en protéines, en magnésium, en zinc, en oméga 3 et même en certaines vitamines comme les B1, B6 et B12 qui se trouvent habituellement dans la viande et les produits laitiers. Donc c’est un compagnon très pratique pour les personnes qui aimeraient moins voire ne plus du tout consommer de produits d'origine animale.


poudre chlorelle algue

L'aphrodisiaque à la péruvienne


La maca est l'une des très rares plantes maraîchères à pouvoir survivre dans les conditions

climatiques extrêmes comme les hauts plateaux andins. C'est un peu un dinosaure des plantes, puisque la maca est cultivée dans les Andes depuis au moins 1600 ans avant notre ère, c'est-à-dire même bien avant les Incas.


Les Péruviens des hauts plateaux ont tout d’abord cultivé ce tubercule pour ses propriétés nutritionnelles et, par la suite, lui ont trouvé des vertus médicinales. La maca du Pérou serait un aphrodisiaque naturel reconnu pour améliorer la fertilité chez les hommes et les femmes, ainsi que la libido et le désir sexuel. Il serait également d’une grande aide pour le système nerveux et permettrait d’évacuer le stress, ainsi que de redonner vitalité et énergie.


De plus, ce tubercule contient une quinzaine de minéraux essentiels au corps humain. Ces derniers jouent un rôle clé dans la récupération et l’immunostimulation, comme le zinc et le

manganèse. Le calcium, le potassium et le fer sont aussi présents en quantités

intéressantes.


Poudre de maca

Le psylli...quoi?


Le psyllium! Également connue sous le nom de plantain des Indes, cette plante est utilisée

depuis longtemps afin de traiter des problèmes de constipation et de diarrhée. En fait, c’est

un laxatif mécanique efficace qui ne provoque pas d'irritations de la muqueuse. Le psyllium

est donc par ce fait un excellent régulateur de la fonction intestinale.


Très riche en fibre, le psyllium se comporte un peu comme la graine de chia dans du liquide:

il gonfle et donne une texture plus ferme et crémeuse à mon muesli le matin. Et voilà, j’espère que mes trois superfoods vous ont impressionnées, parce qu’ils font partie

de ma cuisine depuis longtemps et même si je ne les consomme pas forcément de manière

quotidienne, j’y reviens toujours.


© www.bioalaune.com


Food-pairing


Derniers conseils pour la route, voici comment je préfère consommer ces trois aliments:


● La chlorelle est magnifique dans mes jus verts quand j’en fais des cures. Elle

sublime la couleur verte des autres ingrédients.


● Le maca et le chocolat, c’est une tuerie! Si vous passez par Zürich, le

café/restaurant roots fait un Macacao Latte à tomber par terre.


● Le psyllium, je l’utilise comme alternative aux graines de chia dans mon muesli du

matin.