• Cosmic Sisters

Cosmic Boss [Ep12] - Rencontre avec Anouck Turrian

Retrouvez les nouveaux épisodes de Cosmic Boss, la série où l’on vous présente des sisters entrepreneuses qui assurent pour un concentré d'inspiration et de good vibes.


Anouck, créatrice digitale et blogueuse - @newks_life


Anouck s’est prise au jeu d’Instagram et a grandi une réelle passion pour la création de contenu visuel. Au fil des années, la Neuchâteloise de 27 ans décide de créer un compte public sur le réseau social, ainsi qu'un blog, consacrés à des marques locales et éthiques.


Mode, cosmétique naturelle et adresses branchées font partie de l’univers d’Anouck. Ses tons nudes et son style minimaliste ont ce petit quelque chose d’apaisant et d’intime qui fait du bien aux yeux et à l’âme!


Pourquoi créatrice digitale et non influenceuse?


Pour moi, un influenceur, c’est quelqu’un qui influence les gens mais pas forcément de la bonne manière. Je préfère être une source d’inspiration, j’aime bien présenter des choses mais pas dévoiler tout de ma vie privée. Et j’adore créer, mettre en scène, utiliser la lumière!


Pourquoi te consacrer à la consommation locale?


Ça me tient à cœur, je pense que j’ai commencé pour moi parce que je consommais beaucoup et pas toujours bien. Du coup, @newks_life, c’est un processus où je m’auto-informe et partage mes connaissances avec les gens. J’ai vraiment une dimension pédagogique avec un visuel plutôt artistique.


Comment as-tu développé ta propre identité visuelle?


J’ai créé mon Instagram plutôt comme une exposition. J’ai mis du temps à trouver ce qui me convenait. Artistiquement parlant, j’ai toujours aimé les styles épurés, l’univers des musées blancs, l’architecture et la peinture. J’ai réussi à trouver ma définition du minimalisme qui reflète ma personnalité calme.




Qu’est-ce qui te plaît dans ce métier?


Pour moi, plus que mettre en avant un produit, c’est une expérience humaine. J’ai rencontré tellement de gens qui partagent des valeurs similaires. Derrière chaque personne, il y a toute une aventure.


Quelles sont les difficultés du job pour toi?


Moi, ça me sort vraiment de ma zone de confort: c’est un monde sans pitié où il y a beaucoup de concurrence. Sur Instagram, il faut trouver son rythme de travail, avoir de nouvelles idées tous les jours...


Peux-tu m’en dire plus sur ton concept Selfstory?


Il y a une année, on a décidé d’agir pour soutenir les marques de la région avec Clémence que je connaissais, alors, de vue. J’avais déjà travaillé avec ses produits cosmétiques et on s’est rapproché grâce à une idée de concours en commun. Comme on a eu du succès, on a décidé de commercialiser une box qui réunit des produits naturels de la région. Et ça a plu! On en est à notre quatrième box où l’on a maintenant inclus un aspect "développement personnel" grâce à des petites cartes, des challenges ou encore des rituels.


Quelle est ta philosophie?


Tous les matins, j’essaie de me dire qu’aujourd’hui je vais faire de mon mieux et que tous les petits accomplissements dans la journée sont bons à prendre. J’ai tendance à vouloir que tout arrive vite, alors je travaille sur le fait d’être reconnaissante des petits objectifs.


Vis-tu de la création de contenu?


Actuellement, Instagram et la création digitale, c’est un complément de revenu ; j'ai cependant pris la grande décision de me lancer professionnellement majoritairement dans ce domaine ces prochains mois.



Une femme inspirante?


J’aime beaucoup l’instagrammeuse Chloé Bloom, une coach et entrepreneuse qui a lancé sa propre ligne de mode. Elle représente un idéal de ce que j’aimerais atteindre quant à ses valeurs et son influence positive.


Une chanson qui te détend?


Ce n’est pas forcément de la musique, mais des sons de nature ou une méditation qui me calment.


Interview par Laetizia Barreto