• Cosmic Sisters

Cosmic Boss [Ep5] - Rencontre avec Frédérique Recordon

Cosmic Sisters, c’est un concentré de good vibes pour être la meilleure version de soi-même. Et pour davantage d’inspiration, une fois par semaine, on vous présente une sister entrepreneuse qui assure. Quelle meilleure période que le printemps pour vous parler de femmes inspirantes et épanouies?


Frédérique Recordon, aromathérapeute


Voyageuse dans l’âme, Frédérique découvre les huiles essentielles lors d’un de ses périples en Inde, un des berceaux de la distillation de plantes aromatiques. Elle se passionne alors pour le pouvoir thérapeutique des plantes et décide d’en apprendre plus, d’abord en autodidacte à travers des livres et puis en suivant une formation d’aromathérapeute à l’ERA (École romande d’aromathérapie). Toujours optimiste et motivée, elle passe ses examens alors qu’elle est enceinte de sa deuxième fille.


Frédérique aime créer et suivre régulièrement de nouvelles formations, elle a toujours des idées, même lorsqu’elle a réalisé des voyages humanitaires, elle est partie avec ses propres projets pour aider les communautés sur place, une fois en Inde et l’autre au Népal. Pleine de vie et naturelle, elle a conçu une marque à son image, Vallée des Sens.

Qu’est-ce qui te séduit dans l’aromathérapie?


Quand j’étais petite, je m’enfermais dans la salle de bain avec un grand mélangeur de cuisine et je mélangeais tous les produits que j’avais sous la main, parfois c’était le parfum Chanel, ma mère m’a détesté. Rires. Je me prenais pour une sorcière et je faisais quinze mille mélanges. Je retrouve ce sentiment d’être une petite sorcière dans l’aromathérapie, où comme dans la cuisine, on suit une recette et on mélange divers ingrédients.


Comment a débuté Vallée des Sens?


En fait, j’ai commencé à fabriquer des produits dans ma cuisine et à les offrir à mes proches. J’ai réalisé qu’on me donnait un bon retour et que petit à petit, on me commandait des recettes sur mesure. Je me suis rendu compte que ça plaisait. Et puis je me suis lancée en 2019 avec Vallée des Sens.


Pourquoi avoir choisi ce nom?


En référence à la Vallée des Ormonts, un petit clin d’œil au merveilleux coin de nature où la marque est née et également parce que les huiles essentielles font appel à presque tous nos sens.


Quelles sont tes valeurs au niveau de la création de tes produits?


Pour moi, le plus important est le lien avec la nature. D’ailleurs, tous les ingrédients que j’utilise dans mes recettes viennent de la nature. Je mets un point d’honneur à être le plus écoresponsable possible et le plus proche de la matière brute. Par exemple, pour les contenants, j’utilise uniquement du verre et des étiquettes en papier pour limiter le plastique. J’ai la volonté de créer des produits au plus proche de la matière première, donc par exemple pour mes parfums d’ambiance, j’utilise de l’alcool de blé suisse bio et non dénaturé (sans injonction de produits chimiques).


Quelles démarches as-tu dû suivre pour lancer ta marque?


Premièrement, il faut s’enregistrer au registre du commerce, donc je me suis inscrite comme raison individuelle. Puis, j’ai dû enregistrer mon entreprise auprès du chimiste cantonal pour annoncer que j’allais produire et vendre des produits cosmétiques et alimentaire à une tierce personne. Et j’ai également fait certifier mes produits bio, pour cela, il faut que toutes les matières premières soient traçables, aient un certificat bio européen ou suisse et respecter des normes d’hygiène spécifiques.


Quel défi as-tu dû surmonter dans cette aventure?


En fait, c’est tout le côté business et le marketing. La création, c’est la passion, après le côté plus administratif et légal, c’est moins ma tasse de thé. Par la force des choses, j’ai quand même dû apprendre sur le tas à gérer toutes ces questions. Heureusement, j’ai de la chance d’avoir Philippe, mon mari, qui m’aide pour cet aspect et fait ma compta. Rires.


Selon toi, qu’est-ce qui est important dans l’entreprenariat?


Je dirais d’être authentique, peut-être que je fais tout faux, mais pour moi l’authenticité, c’est primordial, lorsqu’on est naturel alors on peut créer une vraie relation avec ses clients.


Quelle est ta philosophie de vie?


J’aime bien le concept de Gandhi, “there is no way for happiness, happiness is the way”.


Quelle chanson te donne de la bonne humeur?


Happy de Pharell Williams.



Une femme qui t’inspire?


Frida Kahlo!


Si vous ne pouvez plus attendre de découvrir les différents produits de Fred à base d'huiles essentielles, retrouvez-les sur sa boutique en ligne, www.valleedessens.ch, son Facebook ou encore son compte Instagram @valleedessens.


Interview par Laetizia Barreto